Moi, pour vous servir !

Bienvenue sur "Quand une femme sort de la cuisine...", mon petit blog culinaire sans prétention où je vous fais découvrir, toujours avec humour, mes recettes et ma passion pour la cuisine simple, sans prise de tête.
N'hésitez surtout pas à me laisser un petit commentaire de temps en temps, ça me fera super plaisir et je ne manquerai pas de vous répondre.

Bon app' à tous !

Ma page Facebook
Game in the Kitchen



Articles avec le tag ‘Sacla’

Mogettes à l’Italienne

J’adore les mogettes ! Vous savez bien, ces gros haricots blancs vendéens qui vont si bien avec le cassoulet ?

Ben voila, moi, la mojette, ça me botte.

Donc la dernière fois, en faisant mes courses toute guillerette, que vois-je au rayon surgelé (oui oui, j’ai bien dit surgelé) : des mojettes ! Forcément, je me suis jetée dessus, toutes dents dehors, babines retroussées, l’oeil vif et l’oreille alerte. Par contre, sans la moindre idée de ce que j’allais en faire.

Et puis, comme d’habitude, en plongeant dans mes placards, je suis tombée par hasard sur un bocal de caviar de tomates à l’ail Sacla et paf, ça a fait des chocapics, euh non, des étincelles.

Et c’est parti pour un petit gratin plein de soleil, le genre de gratin qui fait bronzer juste en le regardant !

 

 

DSC_0444

 

 

 

Ingrédients ou compos : (pour un petit gratin pour 2/3 personnes environ)

 

– 300 g de mogettes (surgelées ou pas, des haricots blancs en boite feront tout aussi bien l’affaire)

– un bocal de caviar de tomates à l’ail Sacla

– une boule de mozzarella

– une poignée de gruyère rapé

– un kubor et du gros sel

– un mélange d’herbes du Sud (origan, basilic, romarin…)

– sel et poivre, huile d’olive

– un petit peu de crème fraiche (facultatif)

 

 

 

Préparation :

 

DSC_0412

 

C’est tellement simple à préparer que vous pourriez le faire les yeux bandés et les mains liées, sauf que ça pourrait être un peu dangereux.

Pour commencer, plongez vos mogettes dans une grande casserole d’eau, avec le kubor et le gros sel et faites bouillir jusqu’à ce que ça soit cuit. Le temps de cuisson dépend du produit : pour du surgelé comme moi, c’était une vingtaine de minutes ; pour des haricots blancs secs, c’est environ une heure et pour des haricots blancs en boite, pas besoin de faire cuire, passez directement à l’étape suivante.

 

 

 

DSC_0414

 

 

 

Après avoir égoutté vos haricots, faites les légèrement dorer à la poêle avec une cuillère à soupe d’huile d’olive. Ajoutez le mélange d’herbes du sud et un petit peu de crème fraîche. Pas beaucoup, juste de quoi les enrober légèrement. Salez et poivrez si besoin.

 

 

 

DSC_0423

 

 

 

Disposez vos haricots dans le fond d’un plat. N’est ce pas qu’il est pittoresque comme tout mon mini plat en terre cuite ?

 

 

 

 

DSC_0428

 

 

 

 

Recouvrez vos haricots de la totalité du mélange de tomates à l’ail.

 

 

 

 

DSC_0433

 

 

 

Coupez votre boule de mozzarella en tranches et recouvrez-en votre caviar de tomates.

 

 

 

 

DSC_0435

 

 

 

Mettez au four à 240°C, soit thermostat 8, pour environ 20 minutes, jusqu’à ce que le fromage soit bien fondu et qu’il ai pris une belle couleur dorée.

Alors, il est pas appétissant ce beau gratin ?

Mmmmh la prochaine fois, je le servirai avec des côtelettes d’agneau !

 

 

 

 

Bon app’ !

 

Ayghon

 

 

Fleur de saumon champêtre

Je m’ennuyais avec une grosse envie de cuisiner, sans avoir d’idées. Le drame quoi ! J’ai donc commencé à fouiner dans mes placards et je suis tombée sur un bocal de sauce aux asperges vertes de Sacla. Je lis l’étiquette et je vois qu’apparemment ça va très bien avec des pâtes. Et là je réalise que j’ai vraiment envie de goûter cette sauce, mais que je n’ai pas envie de pâtes.

Qu’à cela ne tienne ! Une idée commence à germer au fin fond de mon cerveau dingo et une recette d’entrée d’été surgit ! Oui oui, une entrée d’été, parce que je sais pas pour vous, mais chez moi, ils tardent à nous mettre le chauffage ; du coup, j’ai les orteils qui frôlent l’engelure  et j’ai du ressortir mon pyjama en pilou.

Et bien, la fameuse sauce qui m’a inspirée est un véritable délice, bien relevée, avec de gros morceaux d’asperges, et va très bien avec le reste des ingrédients.

 

 

DSC_2004

 

 

 

Ingrédients ou compos : (pour 2 fleurs)

 

– 2 médaillons de saumon

– 1 grosse échalote

– 1 petite boite de tomates pelées ou 1 briquette de coulis de tomates

– 1 CAS d’épices Plein Sud de Knorr (mélange d’origan, basilic et romarin)

– huile d’olive

– 4 pommes de terre

– 2 à 3 feuilles de gélatine

– 1 bocal de sauce aux asperges Sacla

– 1 CAS d’huile de sésame

– sel et poivre

– 1 super emporte pièce de la forme que vous voulez, mais si vous en prenez un en forme de poney, la recette s’appellera Poney de saumon champêtre

 

 

 

Préparation :

 

DSC_1984

 

 

Pour commencer, faites cuire vos médaillon de saumon à la poêle dans l’huile de sésame. Il faut qu’ils soient tout juste cuits à cœur pour qu’ils ne soient pas secs et se montent bien.

Pendant ce temps, faites également cuire vos pommes de terre à l’eau. 

 

 

 

DSC_1987

 

 

 

Emincez l’échalotte et faites-la revenir dans l’huile d’olive avec la cuillère à soupe d’épices Plein Sud.

 

 

 

 

DSC_1990

 

 

Puis ajoutez la boite de tomates pelées que vous aurez grossièrement hachées au couteau, salez et poivrez et laissez mijotez quelques minutes. Puis ajoutez les feuilles de gélatine que vous aurez fait ramollir au préalable dans un bol d’eau froide.

Versez la sauce que vous aurez obtenue dans un récipient large et plat, et laissez refroidir au frigo pour que ça fige.

 

 

DSC_1991

 

 

 

Épluchez vos pommes de terre et écrasez les avec de l’huile d’olive (environ 2 cuillères à soupe), salez et poivrez, et laissez refroidir.

 

 

 

 

DSC_1999

 

 

 

Pour le montage, garnissez votre emporte pièce avec l’écrasé de pommes de terre à l’huile d’olive. Tassez bien avec les doigts et démoulez délicatement pour que votre jolie forme ne se défasse pas.

 

 

 

DSC_2000

 

 

 

Émiettez ensuite votre saumon, et remplissez-en également l’emporte pièce en tassant toujours bien. Posez doucement sur la forme en pommes de terre et démoulez par dessus.

 

 

 

DSC_2066

 

 

Et enfin pour terminer, pour le dernier montage avec la sauce aux asperges, vous avez deux possibilités : soit vous posez l’emporte pièce sur la sculpture hyper artistique déjà obtenue, vous remplissez l’emporte pièce et vous démoulez encore par dessus. Ou alors, en cas de doute, si vous avez peur que ça ne tienne pas, vous pouvez faire chauffer la sauce à laquelle vous incorporez une feuille de gélatine et la laisser refroidir pour qu’elle se gélifie légèrement et ne risque pas de s’effondrer.

 

 

DSC_2021

 

 

 

Lorsque la sauce tomate a bien pris, découpez des formes avec l’emporte pièce (j’ai l’impression de me répéter à gogo) et servez cette pièce montée pleine de soleil et de saveurs accompagnée et de fleur de sauce tomate en gelée !

Avec un rosé bien frais et des chaussettes en moumoute, c’est parfait.

 

 

 

 

Bon app’ !

 

Ayghon