Moi, pour vous servir !

Bienvenue sur "Quand une femme sort de la cuisine...", mon petit blog culinaire sans prétention où je vous fais découvrir, toujours avec humour, mes recettes et ma passion pour la cuisine simple, sans prise de tête.
N'hésitez surtout pas à me laisser un petit commentaire de temps en temps, ça me fera super plaisir et je ne manquerai pas de vous répondre.

Bon app' à tous !

Ma page Facebook
Game in the Kitchen



Archive pour la catégorie ‘Goûters et grignotages sucrés’

Gelée de haricots rouges

Aujourd’hui, chers amis, le thème de la recette est asiatique.

Il y a quelques temps, je suis tombée sur la recette de la gelée de haricots Azuki sur le blog Recettes d’une chinoise. Depuis que je l’ai vue, elle me trottait dans la tête et je mourrais d’envie de la tester. Et comme j’avais une boite de haricots rouges qui me faisait de l’œil depuis mon placard, je me suis lancée. Recette d’origine chinoise, mais remise au goût du jour en version sucrée par les japonais, cette gelée est une friandise fraîche à grignoter n’importe quand.

Personnellement, j’ai bien aimé, mais je dirai qu’il ne faut pas en abuser car ça pourrait être écœurant à haute dose. D’un autre côté, la quantité avec laquelle je me suis retrouvée était fort imposante et comme je suis la seule à en manger, le Poilu n’étant pas fan, j’ai dû congeler. Il s’attendait tellement à ce que ça ait un goût chocolaté au vu de la couleur.

A voir si ça se tient après décongélation, mais si c’est le cas, ça sera génial à utiliser en fourrage de muffins ou autre.

 

 

DSC_0407

 

 

 

Ingrédients (ou compos) :

 

Pour la pâte de haricots rouges faite maison :

– 250 g de haricots rouges

– 90 g de sucre de canne complet

– 25 g de beurre fondu

– eau

 

Pour la gelée de haricots rouges :

– 250 g de pâte de haricots rouges

– 250 ml d’eau

– 4 g d’agar-agar

 

 

 

Préparation :

 

 

D’abord, la pâte de haricots rouges maison :

 

DSC_0052

 

 

 

La veille, mettez à tremper vos haricots rouges dans une casserole d’eau froide (l’eau doit les recouvrir largement).

 

 

 

 

 

DSC_0232

 

 

Le lendemain, une fois que les haricots ont bien pris l’humidité (je crois même qu’ils ont gonflé), mettez à bouillir le tout et laissez mijoter environ une heure. Personnellement, j’ai du rajouter un peu d’eau et laisser un peu plus longtemps puisque mes bestiaux me semblaient encore craquants sous la dent et que l’eau commençait à s’évaporer dangereusement.

 

 

 

DSC_0240

 

 

 

Une fois que vos haricots sont mous et qu’il reste juste un peu d’eau, mixez-les jusqu’à ce que le mélange soit bien bien homogène et lisse. J’ai utilisé mon mixer plongeant pour les soupes et ça a été nickel.

 

 

 

 

DSC_0255

 

 

Mettez ensuite cette purée dans un saladier, ajoutez le sucre et mélanger.

Chauffez au micro-onde plusieurs fois pendant 2 minutes pour que l’eau s’évapore jusqu’à obtention de la texture désirée, soit une pâte ni trop liquide, ni trop compacte. Puis ajoutez le beurre fondu et touillez bien !

 

 

 

 

 

A présent que notre pâte est prête, passons à la gelée.

 

DSC_0266

 

 

Mélanger l’agar-agar (soit 2 sachets Vahiné) avec l’eau et faites bouillir le mélange.

Retirez votre casserole du feu et ajoutez la pâte de haricots rouges. Mélangez-bien.

 

 

 

DSC_0284

 

 

 

Mettez le mélange obtenu dans un moule et laissez prendre au frigo quelques heures. J’ai versé le tout dans un grand plat à tarte en verre pour que ça soit facile à démouler et que ça ne soit pas trop épais au découpage.

 

 

 

 

DSC_0399

 

 

 

Au bout de quelques heures, lorsque la gelée s’est solidifiée, démoulez et découpez à votre guise. J’ai utilisé des emportes pièces à biscuits en forme de cœur.

Vous pouvez déguster ces petites douceurs arrosées de miel.

 

 

 

 

 

 

Bon app’ !

 

 

Ayghon

 

 

 

Muffins au chocolat et au praliné, et du bonheur…

Aujourd’hui, c’est un article très particulier pour moi. C’est un hymne à la douceur et à l’amour que je vous poste : il y a maintenant 5 jours, j’ai donné naissance à Mini-poilu, un petit bonhomme qui fait le bonheur du Poilu ainsi que le mien. Alors j’avais envie de partager avec vous pas seulement la félicité dans laquelle je nage allègrement, mais aussi une recette pleine de tendresse et de gourmandise.

J’ai donc choisi les muffins au chocolat et praliné, des petits gâteaux moelleux à souhait, donc le cœur renferme un carré de chocolat au praliné délicieux et qui donne un relief incroyable à ce muffin finalement tout simple.

 

 

DSC_0102

 

 

 

Ingrédients (ou compos) : Pour environ 16 muffins

 

– 180 g de farine

– 180 g de beurre

– 160 g de sucre

– 1 sachet de sucre vanillé

– 100 g de chocolat patissier

– 40 g de cacao non sucré

– 4 oeufs

– 150 g de lait

– 1 sachet de levure chimique

– 1 tablette de chocolat praliné

 

 

 

Préparation

 

DSC_0007

 

 

 

Commencez par faire fondre le beurre avec le chocolat pâtissier à feu doux pour obtenir un mélange homogène et onctueux.

 

 

 

 

 

DSC_0056

 

 

 

Dans un récipient différent, mélangez la farine avec la levure, le sucre vanillé et le cacao en poudre. Peut-être me direz-vous que ça fait beaucoup de chocolat tout ça, mais il n’y a jamais trop de chocolat.

 

 

 

 

 

DSC_0030

 

 

 

Battez ensuite les oeufs avec le sucre blanc jusqu’à obtenir un mélange mousseux.

 

 

 

 

 

DSC_0049

 

 

 

A ce mélange, ajoutez le chocolat que vous avez fait fondre avec le beurre.

 

 

 

 

DSC_0064

 

 

 

Ensuite, versez le mélange farine-levure-sucre vanillé-cacao et remuez bien jusqu’à ce qu’il n’y ai plus de grumeaux.

 

 

 

 

 

DSC_0083

 

 

Versez la pâte ainsi obtenue dans des moules à muffins. Ne les remplissez qu’à un tiers du moule. Posez par dessus un morceau de chocolat au praliné entier et recouvrez du reste de pâte jusqu’à deux tiers du moule.

 

 

 

 

DSC_0096

 

 

 

Et hop, les petits moules à muffins dans le four, pendant 20 minutes dans le four préchauffé à 180°C.

 

 

 

 

 

DSC_0117

 

 

 

 

Et vous obtenez des muffins moelleux et fondant à coeur, délicieux, un véritable enchantement pour les papilles ! 

 

 

 

 

 

 

 

DSC_0151

 

 

 

Et enfin, le résultat de la plus belle recette que le Poilu et moi ayons concocté à deux, notre petit amour.

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon app’ et beaucoup de bonheur à tous !

 

 

Ayghon

 

 

 

 

Mug Cake au chocolat

Recette directement venue des Etats-Unis, le mug cake est un gâteau cuisiné et cuit directement dans sa tasse, en 5 minutes.

Et c’est une véritable petite merveille : super bon, super rapide et super sans-vaisselle, c’est la recette idéale pour mon poilu et moi : deux feignants fan de chocolats qui ont souvent des envies d’après minuit.

Cuisson au micro-onde et juste besoin d’une tasse, que demander de plus ?

J’ai découvert cette recette ICI, sur le Blog de Cooking Mumu, à qui je dis merci pour cette découverte qui a illuminé une soirée où les placards à cochonneries étaient vides.

Voici donc ma version, très proche de la sienne, avec quelques modifications personnelles.

 

 

Mug Cake Cocholat

 

 

 

Ingrédients ou Compos : (pour une tasse)

– 35g de beurre

– 45g de chocolat

– 1 oeuf

– 20 ml de lait

– 20g de sucre

– 20g de farine

 

 

 

Préparation :

 

DSC_0005

 

 

 

Mettez dans un mug, ou dans une grande tasse le chocolat cassé en morceaux avec le beurre. Faites fondre au micro-onde une trentaine de secondes. Puis mélangez.

 

 

 

DSC_0022

 

 

 

Ajoutez le sucre et mélangez. Je précise que c’est dans ce genre de recettes que j’apprécie d’avoir ma balance de PollyPocket.

 

 

 

DSC_0026

 

 

 

Ajoutez la farine et mélangez. Une fourchette est très bien pour ça : plus efficace que la cuillère et moins volumineuse que le fouet (Slash !).

 

 

 

DSC_0038

 

 

 

 

Ajoutez le lait et mélangez toujours. Le fait de mélanger entre chaque étape évite les grumeaux et surtout, me permet de mettre plus de photos.

 

 

DSC_0039

 

 

 

Puis c’est au tour de l’oeuf (bien mélanger encore une fois). Certains le battent avant de le verser dans la préparation mais ça ferait de la vaisselle en plus. Suffit juste d’avoir le poignet plus musclé pour touiller un peu plus.

 

 

 

DSC_0062

 

 

 

Faites cuire une minute au micro-onde. Le temps de cuisson dépend de la puissance de votre appareil ainsi que de la tasse. Pour ma part, j’ai poussé la cuisson jusqu’à 1 minute 30 pour avoir un gateau un peu plus ferme et un peu moins coulant au centre. 

Et c’était une tuerie.

 

 

 

 

DSC_0073

 

 

D’ailleurs, je vous mets une photo supplémentaire de la bête démoulée, pour que vous puissiez voir que le fond était resté crèmeux.

La consistance intérieure était assez proche du brownie, assez ferme mais très moelleux. Et j’aurai pu pousser le vice en ajoutant des éclats de noix de pécan mais je n’en avais pas sous la main. Tout comme je pense qu’une cuillère à café de noix de coco rapée aurait eu son petit effet.

 

 

 

 

Bon app’ !

 

Ayghon

De bons gros Pancakes

J’adore le sirop d’érable. Et la meilleure manière pour moi d’en manger, c’est de noyer des pancakes dedans.

Que ce soit pour le goûter, ou le petit dèj, ou n’importe quel autre moment de la journée, il n’y a pas d’heure pour s’empiffrer !

 

 

Pancakes

 

 

 

Ingrédients ou Compos : (pour une bonne quinzaine de gros pancakes)

 

Ah oui, les doses sont doublées de base, parce que je sais pas comment je me débrouille, mais systématiquement, il faut que je multiplie par 2 les quantités pour avoir le nombre de base (pareil pour les crèpes).

 

– 500g de farine

– 1 sachet de levure chimique

– 2 pincées de sel

– 30g de sucre blond + 70g de sucre blanc

– 100 ml d’huile ou de beurre fondu

– 6 oeufs

– 300 ml de lait

– 1 CAS de vanille liquide

 

 

 

Préparation :

 

Farine + sucre + levure

 

 

 

Dans une jatte, mettre la farine, le sachet de levure, les pincées de sel et les sucres. Mélanger ces ingrédients au fouet pour aérer.

 

 

 

 

 

 

Faut qu'ça glisse !

 

 

 

 

Versez l’huile ou le beurre fondu et mélangez brièvement. Personnellement, j’ai mis de l’huile, mais si c’était à refaire, je testerai avec du beurre fondu, salé de préférence, quitte à réduire les 2 pincées de sel du début. 

 

 

 

 

Ajouter les yeux

 

 

 

 

Ajoutez ensuite les oeufs un par un en fouettant bien entre chaque oeuf.

 

 

 

 

 

C'est juste de la vanille.

 

 

 

Versez la totalité du lait en remuant doucement au début, pour ne pas repeindre votre cuisine, puis de plus en plus énergiquement pour éviter les grumeaux. Certains qui auront le courage de faire encore plus de vaisselle sortiront le mixer plongeant par exemple, mais je préfère largement raffermir mes muscles.

Une fois le touillage fait dans les règles, ajoutez enfin la vanille liquide.

 

 

 

La pâte !

 

 

 

Vous avez obtenu à présent une magnifique pâte onctueuse et parfumée que vous allez laisser poser 30 minutes, après avoir recouvert le saladier de film alimentaire.

 

 

 

 

 

30 minutes plus tard

 

 

Des p'tits trous !

 

 

Notre pâte étant bien reposée, nous allons pouvoir la faire cramer (pardon, en faire de jolis pancakes).

Huilez donc légèrement une poêle anti-adhésive, faites-la chauffer à feu moyen. Evitez de mettre au max ou vos pancakes vont bruler avant de cuire à l’intérieur et de devenir gonflés et moelleux. Une fois que la poêle vous semble assez chaude, versez-y une petite louche de pâte. Des trous vont se former sous l’effet de la chaleur. Laissez environ 2 minutes et retournez la bête pour quelques secondes. Pour ma part, pour moi c’est à l’oeil en terme de temps vu que je les aime pas trop cuits.

 

 

Miam

 

 

 

Faire de même avec toute la pâte parce que c’est vachement bon et que ça se réchauffe très bien au micro-onde (pas trop longtemps pour que ça sèche pas).

Et dégustez les avec ce que vous voulez : pour moi sirop d’érable à foison ; pour le poilu, la moitié du pot de Nutella.

 

 

 

 

 

 

Ayghon