Moi, pour vous servir !

Bienvenue sur "Quand une femme sort de la cuisine...", mon petit blog culinaire sans prétention où je vous fais découvrir, toujours avec humour, mes recettes et ma passion pour la cuisine simple, sans prise de tête.
N'hésitez surtout pas à me laisser un petit commentaire de temps en temps, ça me fera super plaisir et je ne manquerai pas de vous répondre.

Bon app' à tous !

Ma page Facebook
Game in the Kitchen



La Poutine

Il y a quelques semaines de ça, j’ai eu une furieuse envie de quelque chose de scandaleusement, monstrueusement, anti-diététique. Un truc dégoulinant, fondant, gras et onctueux. Et puis j’ai repensé à une recette dont on m’avait parlée. La Poutine, un genre de Saint-Graal du cra-cra. M’enfin, si on peut plus se faire plaisir…

Pour la petite histoire, la Poutine, dont il existe un nombre infini de versions, est principalement connue au Quebec. C’est un plat rural et très populaires donc les origines sont plutôt floues. Pour résumer, il s’agit d’un plat de Frites, parsemées généreusement de fromage (qui fait scouic-scouic !) et arrosées d’une sauce brune qui fait penser (un peu) à la sauce Barbecue.

Sauf que ! Evidemment, c’est pas si simple. Le fromage en grain nécessaire à la recette est quasi introuvable en France, c’est du Cheddar frais qui fait Scouic-scouic sous la dent, en grains. Et la recette de la fameuse sauce brune est jalousement gardée par nos amis Québécois (Tabarnak !).

Mais moi j’avais très envie d’une Poutine maison ! Alors j’ai surfé (surfééééééééé, Aline, pour qu’elle revienne… euh… pardon…). Bref, et je suis tombée sur ce site : http://www.viedegeek.fr/article/vie-gourmand-comment-faire-bonne-poutine-en-france/. Vu mon côté geekette, c’était tout à fait roleplay.

Une recette dont le goût se rapprocherai de la vraie, avec des ingrédients faciles à trouver. Je ne l’ai pas suivie à la lettre, j’y ai mis mon petit grain de sel et fait surtout au feeling.

C’était bon, c’était bien lourd, et la prochaine fois, je me souviendrai de ne pas manger pendant 3 jours avant. Mais franchement, ça en valait le coup.

 

 

IMG_20140726_195440

 

 

 

Ingrédients (ou compos) : pour 5 ventres sur pattes

 

– des frites (beaucoup de frites !) (J’ai pris des frites au four pour la conscience mais ce sont pas les meilleures)

– un gros cubes de mozzarella de 500 g 

 

Pour la sauce :

 

– 2 échalotes hachées

– 1 CAC d’ail en poudre

– 5 CAS de sucre roux (j’ai pris de la poudre à Maurice, on peut difficilement faire plus roux)

– 5 CAS de vinaigre balsamique

– 1 CAS de beurre (salé pour moi)

– 500 ml de bouillon de volaille

– 3 CAS de concentré de tomates

– 3 CAS de Maïzena

– 100 ml d’eau froide

 

 

 

 

Préparation :

 

IMG_20140726_185517

 

 

Mettons les frites à cuire et préparons la sauce pendant ce temps.

Commençez par hacher vos échalotes assez finement, au couteau. Puis mettez les dans une casserole avec le sucre roux et l’ail.

Ne mettez pas le feu trop fort sinon ça va bruler, mais laissez à feu moyen jusqu’à ce que ça caramélise.

 

 

 

IMG_20140726_190601

 

 

Une fois que c’est bien caramélisé, déglacez avec le vinaigre, remuez bien et ajoutez le beurre.

Laissez le fondre et laissez mijoter une dizaine de minutes, le temps que ça réduise.

 

 

 

 

IMG_20140726_191543

 

 

Ajoutez ensuite le bouillon de volaille et le concentré de tomates. Laissez encore cuire 5 minutes.

Délayez la maïzena dans les 100 ml d’eau froide. Puis rectifiez la texture en ajoutant la préparation à la sauce en remuant toujours sur le feu.

 

 

 

 

IMG_20140726_192024

 

 

Ensuite, coupez votre mozzarella en tout petits cubes.

Je suggère ce fromage car il a l’avantage de rendre moins d’eau que la mozzarella classique et est relativement élastique. Vous pouvez cependant le remplacer par le fromage de votre choix, l’essentiel étant que ça soit un fromage qui ne se diluera pas dans la sauce en fondant.

 

 

 

 

IMG_20140726_195249

 

 

 

Disposez vos frites dans une assiette et parsemez-les généreusement des cubes de fromages.

 

 

 

 

IMG_20140726_195400

 

 

 

 

 

 

Versez la sauce par dessus : elle imbibera les frites et fera fondre le fromage.

A déguster chaud et Régalez-vous !

 

 

 

 

 

 

Bon app’ !

 

 

Ayghon

 

 

 

28 réponses à to “La Poutine”

Laisser une réponse à Mely