Moi, pour vous servir !

Bienvenue sur "Quand une femme sort de la cuisine...", mon petit blog culinaire sans prétention où je vous fais découvrir, toujours avec humour, mes recettes et ma passion pour la cuisine simple, sans prise de tête.
N'hésitez surtout pas à me laisser un petit commentaire de temps en temps, ça me fera super plaisir et je ne manquerai pas de vous répondre.

Bon app' à tous !

Ma page Facebook
Game in the Kitchen



Banh Mi

En tant que grande adoratrice du Dieu des sandwichs, c’est donc une recette d’un de mes sandwichs préférés que je vous propose aujourd’hui.

C’est un casse-croute d’origine vietnamienne. En effet, Banh Mi est le mot vietnamien pour « pain » mais désigne également un sandwich agrémenté de viande, souvent du porc, marinée en sucré-salé et de légumes vinaigrés. Bien entendu, comme pour tous les sandwichs, chacun y met son grain de sel, selon les préférences, et pas une recette n’est parole d’évangile. 

Il se trouve que je n’ai pas la science infuse en terme de cuisine mais je peux vous garantir que si vous goûtez cette merveille, vous allez sauter au plafond ! Vous ne pourrez plus vous en passer et vous aller vous transformer en professionnel(le) du « sur le pouce », en reine/roi du grignotage compulsif, en moi quoi.

 

 

DSC_2883

 

 

 

Ingrédients ou compos : pour 2 bons appétits

 

– 2 côtes de porc

– 1 oignon rouge (ou échalote)

– 2 carottes

– quelques feuilles de salade

– 1 baguette fraîche ou deux demi-baguettes

– 1 CAS de sauce aux huitres

– 1 CAS de sauce soja

– 1 CAS de sauce Teriyaki

– 1 CAS de sirop d’Érable ou de sirop d’agave

– de la mayonnaise

 

 

 

Préparation :

 

 

DSC_2857

 

 

Pour commencer, émincez l’oignon, coupez les feuilles de salade en lamelles, et rapez les carottes.

Assaisonnez les carottes avec quelques gouttes de vinaigre (le top étant une petite vinaigrette mélangeant de l’huile de sésame, du vinaigre blanc et de la sauce soja). Il en faut vraiment pas beaucoup, c’est juste histoire de relever un peu les carottes.

 

 

 

DSC_2644

 

 

Faites cuire les côtes de porc à la poêle. Lorsqu’elles sont presque cuites à cœur, émincez-les. Evidemment, vous pouvez le faire à l’inverse, c’est à dire, émincer d’abord la viande avant de la faire cuire. C’est juste carrément plus facile à couper quand c’est cuit. 

Puis remettez les lamelles de porc dans la poêle, et ajoutez la sauce aux huîtres, la sauce soja, la sauce Teriyaki et le sirop d’érable ou d’agave. Mélangez bien et laissez caraméliser quelques minutes.

 

 

 

DSC_2863

 

Et enfin, il n’y a plus qu’à confectionner le sandwich : ouvrez la baguette en deux et retirez un peu de mie, parce qu’avec tout ce qu’on met dedans, ça risque de pas rentrer et d’être trop bourratif.

Tartinez les deux côté du pain de mayonnaise. Et ensuite disposez les lamelles de salade, les carottes rapées, des rondelles d’oignon, et terminez par la viande (qui est trop trop bonne !).

Aplatissez bien le pain (ça évitera aux ingrédients de prendre la fuite pendant la dégustation) et régalez-vous sans attendre, parce qu’on ne fait pas attendre un sandwich comme celui-là.

 

 

 

 

C’est d’ailleurs pour ça qu’il y a moins de photos concernant les étapes de la fabrication que d’habitude : j’avais trop faim !!!

 

Bon app’ !

 

Ayghon

44 réponses à to “Banh Mi”

Laisser une réponse à Cuisinemaison