Moi, pour vous servir !

Bienvenue sur "Quand une femme sort de la cuisine...", mon petit blog culinaire sans prétention où je vous fais découvrir, toujours avec humour, mes recettes et ma passion pour la cuisine simple, sans prise de tête.
N'hésitez surtout pas à me laisser un petit commentaire de temps en temps, ça me fera super plaisir et je ne manquerai pas de vous répondre.

Bon app' à tous !

Ma page Facebook
Game in the Kitchen



Gelée de haricots rouges

Aujourd’hui, chers amis, le thème de la recette est asiatique.

Il y a quelques temps, je suis tombée sur la recette de la gelée de haricots Azuki sur le blog Recettes d’une chinoise. Depuis que je l’ai vue, elle me trottait dans la tête et je mourrais d’envie de la tester. Et comme j’avais une boite de haricots rouges qui me faisait de l’œil depuis mon placard, je me suis lancée. Recette d’origine chinoise, mais remise au goût du jour en version sucrée par les japonais, cette gelée est une friandise fraîche à grignoter n’importe quand.

Personnellement, j’ai bien aimé, mais je dirai qu’il ne faut pas en abuser car ça pourrait être écœurant à haute dose. D’un autre côté, la quantité avec laquelle je me suis retrouvée était fort imposante et comme je suis la seule à en manger, le Poilu n’étant pas fan, j’ai dû congeler. Il s’attendait tellement à ce que ça ait un goût chocolaté au vu de la couleur.

A voir si ça se tient après décongélation, mais si c’est le cas, ça sera génial à utiliser en fourrage de muffins ou autre.

 

 

DSC_0407

 

 

 

Ingrédients (ou compos) :

 

Pour la pâte de haricots rouges faite maison :

– 250 g de haricots rouges

– 90 g de sucre de canne complet

– 25 g de beurre fondu

– eau

 

Pour la gelée de haricots rouges :

– 250 g de pâte de haricots rouges

– 250 ml d’eau

– 4 g d’agar-agar

 

 

 

Préparation :

 

 

D’abord, la pâte de haricots rouges maison :

 

DSC_0052

 

 

 

La veille, mettez à tremper vos haricots rouges dans une casserole d’eau froide (l’eau doit les recouvrir largement).

 

 

 

 

 

DSC_0232

 

 

Le lendemain, une fois que les haricots ont bien pris l’humidité (je crois même qu’ils ont gonflé), mettez à bouillir le tout et laissez mijoter environ une heure. Personnellement, j’ai du rajouter un peu d’eau et laisser un peu plus longtemps puisque mes bestiaux me semblaient encore craquants sous la dent et que l’eau commençait à s’évaporer dangereusement.

 

 

 

DSC_0240

 

 

 

Une fois que vos haricots sont mous et qu’il reste juste un peu d’eau, mixez-les jusqu’à ce que le mélange soit bien bien homogène et lisse. J’ai utilisé mon mixer plongeant pour les soupes et ça a été nickel.

 

 

 

 

DSC_0255

 

 

Mettez ensuite cette purée dans un saladier, ajoutez le sucre et mélanger.

Chauffez au micro-onde plusieurs fois pendant 2 minutes pour que l’eau s’évapore jusqu’à obtention de la texture désirée, soit une pâte ni trop liquide, ni trop compacte. Puis ajoutez le beurre fondu et touillez bien !

 

 

 

 

 

A présent que notre pâte est prête, passons à la gelée.

 

DSC_0266

 

 

Mélanger l’agar-agar (soit 2 sachets Vahiné) avec l’eau et faites bouillir le mélange.

Retirez votre casserole du feu et ajoutez la pâte de haricots rouges. Mélangez-bien.

 

 

 

DSC_0284

 

 

 

Mettez le mélange obtenu dans un moule et laissez prendre au frigo quelques heures. J’ai versé le tout dans un grand plat à tarte en verre pour que ça soit facile à démouler et que ça ne soit pas trop épais au découpage.

 

 

 

 

DSC_0399

 

 

 

Au bout de quelques heures, lorsque la gelée s’est solidifiée, démoulez et découpez à votre guise. J’ai utilisé des emportes pièces à biscuits en forme de cœur.

Vous pouvez déguster ces petites douceurs arrosées de miel.

 

 

 

 

 

 

Bon app’ !

 

 

Ayghon

 

 

 

14 réponses à to “Gelée de haricots rouges”

Laisser une réponse à Cécile