Moi, pour vous servir !

Bienvenue sur "Quand une femme sort de la cuisine...", mon petit blog culinaire sans prétention où je vous fais découvrir, toujours avec humour, mes recettes et ma passion pour la cuisine simple, sans prise de tête.
N'hésitez surtout pas à me laisser un petit commentaire de temps en temps, ça me fera super plaisir et je ne manquerai pas de vous répondre.

Bon app' à tous !

Ma page Facebook
Game in the Kitchen



Le Rougail Saucisses

Ici en Bretagne, comme finalement (presque) partout en France, le temps n’est pas folichon.

Je vous vois venir d’ici avec vos gros sabots : « de toute façon, il pleut tout le temps en Bretagne ». FAUX ! nous dirait Norman (fait des vidéos).  Et puis, à l’heure actuelle, c’est pas terrible ailleurs non plus.

Donc, si on veut du soleil, il va falloir le dénicher nous-même. Et comme j’ai pas les moyens de m’offrir un billet pour La Réunion, je fais dans l’importation. Oui Messieurs-Dame, j’importe leur gastronomie directement dans mon assiette.

C’est pourquoi aujourd’hui, faisons honneur à leur Rougail Saucisses, délicieux et si simple à faire.

 

 

DSC_0413

 

 

 

Ingrédients (ou compos) : pour 4 personnes

– 4 saucisses de Toulouse

– 3 oignons

– 1 grosse boite de tomates pelées

– 1 CAC de curcuma

– 1/2 CAC de piment doux moulu

– 1/2 CAC d’aïl en poudre

– 1 pincée de gingembre en poudre

– sel / poivre / huile d’olive

 

 

 

Préparation :

 

DSC_0367

 

Le Rougail Saucisse est extrêmement simple à faire. Si vous êtes dans l’urgence, pas de problème, vous pouvez même le faire la veille : réchauffé, c’est encore meilleur.

Pour commencer, coupez vos saucisses en tronçons d’environ 1.5 cm et faites-les revenir sans matières grasses dans une sauteuse. Quand les morceaux sont bien dorés, réservez-les.

 

 

 

DSC_0373

 

Coupez ensuite vos oignons en rondelles et faites-les revenir dans le gras des saucisses. 

Pour ma part, j’ai pris de beaux oignons roses de Bretagne, car on va pas cracher sur la tradition après tout.

Si vous trouvez que ça manque un peu de matière grasse et que vos oignons commencent à tutoyer d’un peu trop près le fond de la sauteuse, n’en rajoutez pas, les saucisses étant pas tellement diététiques. Ajoutez plutôt un demi-verre d’eau pour déglacer la sauteuse et éviter que le fond ne crame.

 

 

DSC_0389

 

Ajoutez ensuite une boite de tomates pelées que vous aurez au préalable grossièrement concassées. On touille un petit peu et on met les épices, qui sont le secret de cette recette : 1 CAC de curcuma avec sa belle couleur jaune, 1/2 CAC d’aïl en poudre pour relever le tout, 1/2 CAC de piment doux moulu, on saupoudre très légèrement d’une pincée de gingembre et enfin, on sale et on poivre. Comme d’habitude, on oublie pas de tremper les doigts pour goûter et rectifier l’assaisonnement (ou à la cuillère parce que c’est chaud quand même).

 

 

DSC_0400

 

 

Enfin, on ajoute les rondelles de saucisses, on mélange et on laisse mijoter à feu doux pendant une trentaine de minutes. Normalement, ça doit déjà commencer à sentir super bon et à vous donner l’eau à la bouche.

 

 

 

 

DSC_0433

 

 

Et enfin, ya plus qu’à servir bien chaud avec du bon riz et à se régaler.

Traditionnellement, se plat se sert également avec le fameux Rougail, un condiment assez épicé composé principalement de tomates coupées en tout petits dés, de piments et d’oignons émincés, servit très frais et délicieux.

 

 

 

 

 

 

Bon’ app ensoleillé !

 

Ayghon

14 réponses à to “Le Rougail Saucisses”

Laisser une réponse à Cécile