Moi, pour vous servir !

Bienvenue sur "Quand une femme sort de la cuisine...", mon petit blog culinaire sans prétention où je vous fais découvrir, toujours avec humour, mes recettes et ma passion pour la cuisine simple, sans prise de tête.
N'hésitez surtout pas à me laisser un petit commentaire de temps en temps, ça me fera super plaisir et je ne manquerai pas de vous répondre.

Bon app' à tous !

Ma page Facebook
Game in the Kitchen



Riz Cantonnais simplissime

Je suis une grande fan de cuisine asiatique : que ce soit leurs fritures comme les nems et autres beignets, leurs viandes en sauces telles que le bœuf aux oignons ou encore leurs nouilles aux légumes, j’adore une grande majorité de leurs spécialités culinaires. 

J’aime également cuisiner exotique mais sans devoir acheter des tonnes d’épices qui ne me serviront qu’une fois par an ou que je vais galérer à trouver. Donc, j’ai tendance à opter pour des versions simplifiées. Elles sont pas forcément identique en goût aux spécialités originales mais s’en rapprochent plutôt bien et sont bien plus rapides à faire.

C’est le cas pour le riz cantonnais. Il en existe un nombre incalculable de versions, donc finalement peu importe la recette, l’essentiel est que ça plaise. Et ça fait partie des choses que je n’achète quasiment jamais en grandes surfaces car il n’a aucun goût. C’est pourquoi je vous ponds cette petite recette toute simple. Les puristes me diront qu’elle est beaucoup trop sobre comparé à ce que nous mijotent nos amis chinois. Certes, mais elle est quand même vachement bonne !

 

 

DSC_0126

 

 

 

Ingrédients ou Compos : (pour 3 mangeurs)

– 100g de riz

– 100g de dès de jambon

– 1 oignon

– 1 petite boite de petits pois

– 3 CAS de sauce soja

– 2 oeufs

– poivre

– du beurre

 

 

 

Préparation :

 

DSC_0107

 

 

Faites cuire votre riz dans de l’eau légèrement salée. Le temps de cuisson dépend du type de riz que vous avez choisi mais il vaut mieux qu’il soit légèrement ferme plutôt que trop cuit et collant. Une fois cuit, passez le sous un peu d’eau froide pour le rincer et stopper la cuisson et laissez-le de côté.

 

 

 

 

DSC_0111

 

 

 

Émincez pas trop finement votre oignon et égouttez vos petits pois. Battez vos oeufs dans un bol, salez et poivrez. 

 

 

 

 

DSC_0114

 

 

Dans une poêle sans matière grasse, faites cuire vos oeufs battus en omelette en les brouillant du début à la fin, pour que ça donne des petits morceaux d’omelette qui ne bavent pas (mais que ça ne soit pas du carton non plus, hein !).

 

 

 

 

DSC_0116

 

A la base, le riz cantonnais est du riz frit. Donc l’instrument idéal pour cuire cette recette est le wok. Si vous n’en avez pas, pas de panique : une poêle qui n’attache pas fera l’affaire. Donc, dans le wok en question, mettez à cuire à feu vif vos oignons et vos dès de jambon avec un petit peu de beurre. Quand les oignons deviennent translucide et fondants, et que les dès commencent à bien se colorer, déglacez avec la sauce soja et poivrez. Si ça vous semble un peu face, ajoutez de la sauce soja plutôt que d’ajouter du sel. Mettez de côté.

 

 

DSC_0121

 

 

Ensuite, refaites fondre du beurre dans le wok et mettez-y le riz. Faites-le frire sur feu maximum pendant quelques minutes en mélangeant bien pour que ça ne brûle pas, et  versez-y les oeufs, les petits pois et le mélange jambon-oignons. Et laissez le tout frire pendant 5 minutes sans cesser de remuer.

 

 

 

DSC_0123

 

 

 

 

Servir de suite (c’est meilleur très chaud) comme accompagnement de ce que vous voulez. 

(PS : Le riz, c’est super dur à manger avec des baguettes).

 

 

 

 

Bon app’ !

 

Ayghon

4 réponses à to “Riz Cantonnais simplissime”

  • vaness:

    Je pense que je vais essayer ton riz cantonais, ça a pas l’air compliqué, tout ce qu’il me plaît.

  • chloé:

    Ce soir on teste le riz cantonais (mais avec des pates !) ! Super bon ms c’est vrai qu’avec la sauce soja, ça sale beaucoup ! Super recette assez simple !

  • C’est à quelque chose près comme ça que je le fais 🙂 Je penserai à ajouter un oignon la prochaine fois !

    C’est le plat du vendredi soir à la maison. En général, je suis prise d’une méga crise de flemme à ce moment là et ça évite le recours au dealer de pizza préféré de Binôme Chéri Adoré et les longues discussions (interminables en fait) pour savoir quels ingrédients choisir 😉

    Bref !

    Bisous ♥

    • Ayghon:

      Tu as tout à fait raison, c’est le genre de plat rapide et facile des soirs de flemmingite aiguë. On doit avoir le même dealer de pizzas 😉 Bisous.

Laisser une réponse à Ayghon